Lettre ouverte aux institutions

Rome, 5 août 2021

Les derniers mois ont soudé définitivement lien de forte amitié qui relie l’Italie à la France et ont été porteurs d’un esprit renouvelé de partage et d’intense synergie. L’atmosphère propice qui règne en ce moment entre nos deux nations, ainsi que l’évidence d’une multiplicité d’occasions d’échange réciproque, nous poussent à adresser cette lettre ouverte à tous ceux qui aiment nos deux pays, pour que notre vision et nos idées puissent prendre une forme.

2021 est l’année de la leadership Franco-italienne. Beaucoup ont été les événements nous ayant donné preuve de ce parfait alignement planétaire.  D’abord et avant tout, la ratification du tant attendu Traité du Quirinal dont les objectifs programmatiques s’appuient sur le lien de coopération renforcée qui ne pourra que consolider et intensifier encore plus une entente déjà soudée dans les siècles. Ce qui d’ailleurs a été affirmé par le Président Mattarella lors de sa dernière visite d’état à Paris, , au cours de laquelle il n’a pas manqué de souligner la “profondeur” de ce « lien » ancestral qui unit France et Italie depuis toujours. D’ailleurs, nos deux nations se distinguent dans le panorama international par l’intense activité de promotion de la paix, dans toutes ses formes, de la sécurité, de la préservation de notre planète et pour des idées innovantes de développement durable et harmonieux. Voilà pourquoi il nous est fondamental de bâtir une solide structure de partenariat dans les rapports non seulement entre nos deux pays, mais également dans une perspective européenne et internationale, en termes d’idées, projets, objectifs et stratégies communes. 

Et c’est dans ce climat d’amitié renouvelée que nait Marianne, une réalité associative de jeunes étudiants de l’Université LUISS de Rome, dont l’objectif principal est l’implémentation du dialogue bilatéral entre les jeunes générations et les institutions, ainsi que la promotion d’un nouveau concept de diplomatie, de plus en plus conscient des défis que le future nous pose. Notre Marianne, Allégorie de la République française, incarne les valeurs sacrées que l’imaginaire collectif lui accorde, c’est-à-dire la liberté, l’égalité et la fraternité, ainsi que l’énergie, le partage et la synergie. 

Le support académique et “humain” nous ayant été donné par notre Université LUISS, spécialement en la personne de la Prof. Paola Severino et du Prof. Alberto Castelvecchi, nous a permis de songer tout de suite à l’individuation de quelques objectifs programmatiques à atteindre dans le long, moyen et court terme.

a) Tout d’abord , on s’occupera de la consolidation de l’axe Franco-Italien sur le plan académique. Il est important, à notre avis, de favoriser le dialogue bilatéral et l’échange d’idées entre nos jeunes étudiants français et italiens. Et dans ce but, on a idée un projet de summitbilatéraux de jeunes étudiants universitaires, qui auront lieu entre Rome et Paris, où l’on puisse discuter de leadership, ainsi que proposer de nouvelles idées et projets à réaliser avant 2025.

b) Parmi nos objectifs, la création d’une web-tv franco-italienne occupe un rôle d’importance fondamentale, dans le but de pouvoir transmettre et donc, rendre « accessible », , sans aucune limite territoriale, l’information et la culture, à travers la diffusion en ligne de l’entière programmation des chaines de nos diffuseurs nationaux, et pouvoir favoriser, donc, dans le long terme, le financement et la production de web-séries et films à production mixte. Dans ce contexte, un partenariat avec Arte.fr serait souhaitable. 

c) Avant 2023, on aimerait également pouvoir réaliser un fond bilatéral entièrement consacré au financement d’activités artistiques, culturelles et académiques, pour aider nos pairs à financer leur parcours d’études et formation, dans une optique de plus en plus bilatérale, cherchant à valoriser non seulement le milieu académique, mais également celui artistique, à travers la découverte, le financement et le support de nouveaux talents.

d) Conscients de la grande importance et attention accordée aux petites réalités productives de nos deux territoires, Marianne s’engagera également dans la création d’un véritable réseau de networking qui puisse mettre en contact les petites et moyennes entreprises italiennes et françaises, en leur fournissant des prestations juridiques, économiques, financières, dans le secteur de l’investissement et de celui des techniques de production mixte, dans le respect et la valorisation réciproque de nos richesses territoriales.

On espère que les institutions de nos deux nations puissent prendre en considération nos idées et nos souhaits et ainsi nous aider à bâtir un pont de plus en plus solide qui puisse permettre à nous les jeunes, de nous sentir chez nous, en France comme en Italie. De, notre côté, on fera le possible pour la promotion d’un dialogue de plus en plus fructueux, à travers l’échange d’idées et la création de projets et initiatives transnationales  aptes à affronter les défis que les temps actuels et futurs, nous posent, tout en essayant de donner un caractère “concret” à nos rêves. D’ailleurs, Vis Unita Fortior.   

Carla Scalisi, Président de Association Marianne